Février 2015 /241

Studio multimédia

La technologie vidéo au service de l’enseignement

Les nouvelles formes d’apprentissage (MOOC’s, apprentissage hybride, classes inversées*, etc.) et la volonté de l’ULg de miser sur le multimdia pour enrichir les cours universitaires ont donné des ailes aux enseignants qui viennent frapper à la porte de l’Institut de formation et de recherche en enseignement supérieur (Ifres). Ils y trouvent désormais, conçu à leur intention, un studio multimédia conjuguant outils professionnels et expertise techno- pédagogique.

StudioMultimediaEn matière de local et de matériel d’abord : au B63b, une pièce est réservée à l’enregistrement audio et vidéo. Un banc d’enregistrement audio côtoie celui dédié au montage vidéo que manipule Pierre Martin, coordinateur du studio multimédia. A côté, une zone de captation vidéo, à fond neutre pour les interviews et vidéos d’accueil ou à fond vert (pour permettre les incrustations), dispose également d’une tablette géante qui peut enregistrer  les mouvements à l’aide d’un pointeur de souris ou d’un stylet électronique. Un professeur peut ainsi annoter une présentation, souligner les éléments importants ou écrire son cours comme il le ferait au tableau dans un amphithéâtre, avec dessins, schémas, résolution d’équation en direct, etc. Ce screencast offre en effet des outils de dessin, proposant textures et couleurs variées. Il suffit alors d’enregistrer un commentaire audio, de synchroniser l’ensemble et l’on a ipso facto une séance de cours cohérente et visuellement illustrée.

Une variante possible : les caméras entrent dans l’amphithéâtres ou dans les laboratoires. On obtient alors, dans le premier cas, une “captation écologique” qui met en boîte le cours ex cathedra et les slides ; on est dès lors très proche de la réalité de la salle de cours. Le second cas montre une expérience en train de se faire, un appareillage et sa manipulation, une préparation de TP… Avec toujours cette possibilité, ô combien pédagogique,de revoir le contenu plusieurs fois de suite ou à des moments très différents. L’ensemble du matériel vidéo étant accessible sur la plateforme d’e-learning institutionelle eCampus.

« La production de matériel multimédia connaît une croissance importante :plus de 600 supports multimédias d’enseignement ont été réalisés sur les deux dernières années », précise Jean-François Van de Poël, accompagnateur techno-pédagogique spécialisé en multimédia. Et Dominique Verpooorten, chargé de cours à l’Ifres et responsable académique de la cellule eCampus, d’ajouter : « La mise à disposition du studio se double d’un conseil techno-pédagogique par des spécialistes de l’accompagnement des enseignants, experts en matière de scénarisation, de production et d’utilisation pédagogique du multimédia. »

Si ceux-ci conseillent les enseignants débutants, leur but est aussi, à terme, de favoriser l’autonomie des professeurs en les formant aux “bonnes pratiques” des technologies, tout en continuant à faire appel à l’infographiste ou au développeur informatique de l’équipe. Enfin, comme cela semble être l’habitude à l’Ifres, l’ensemble de ces accompagnements nourrit les activités de recherche de l’Institut. Une réflexion est actuellement menée autour des typologies d’usage des productions et des ressources à mobiliser par l’enseignant dans chaque cas. Dans un avenir proche, le formateur devrait ainsi disposer d’un manuel détaillant aussi bien le matériel didactique dont il doit disposer avant de commencer une vidéo qu’une évaluation du temps qu’il devra consacrer à la réalisation du produit.

* Les élèves préparent les cours à la maison gràce à des ressources en ligne et les excercices sont réalisés en classe.

Studio multimédia

Institut de formation et la recherche en enseignement supérieur (Ifres-ULg), cellule eCampus,
bât. B63b, campus du Sart-Tilman, 4000 Liège.

Contacts : courriel helpdesk.ecampus@ulg.ac.be, site www.ifres.ulg.ac.be/ecampus

Marc-Henri Bawin
Imprimer | printer PDF | printer Envoi par Courriel |
|
Egalement dans le n°269
Éric Tamigneaux vient de recevoir le prix ACFAS Denise-Barbeau
D'un slogan à l'autre
Résultats de l'enquête auprès de "primo-arrivants" en faculté des Sciences
21 questions que se posent les Belges
Le nouveau programme fait la part belle à l’histoire de la cité
Panorama des jobs d'étudiants