Juin 2015 /245

Liège, ville lumières

Une année emmenée par l’Embarcadère du savoir

Le 21 juin aura lieu le lancement d’un nouveau projet au coeur de la Cité ardente, “Lumières, des expos qui vous éclairent”. Initié par l’Embarcadère du savoir, cet ensemble d’événements est marqué en filigrane par la thématique de la lumière : expositions, concours, conférences, stages, ou encore visites guidées se succéderont pendant une année complète, approfondissant les liens entre lumière et science, technologie et culture. Coup de projecteur sur cette initiative qui décortique un phénomène physique quotidien.

Qu’elle participe à la photosynthèse, nourrisse les bases de l’optique ou donne vie aux tableaux impressionnistes, la lumière joue un rôle déterminant pour l’espèce humaine ; son omniprésence l’inscrit comme fil rouge du projet “Lumières, des expos qui vous éclairent”. Les origines de cette initiative sont intimement liées à la démarche de l’Unesco qui, en janvier dernier, inaugurait “l’Année internationale de la Lumière”, avec pour objectif de “sensibiliser les citoyens du monde entier sur l’importance, dans leur vie quotidienne, de la lumière et des technologies qui y sont associées”. S’inscrivant de facto au sein de l’actualité, l’événement rejoint également la politique menée au cours de la dernière décennie par la ville de Liège. Dotée depuis 2005 d’un “Plan Lumière”, la Cité ardente bénéficie en effet d’un éclairage public remanié, modifiant ainsi les contours des différents espaces urbains.
LumiereRassemblant plus d’une dizaine de partenaires, issus tant de la sphère scientifique que du monde culturel, le projet est fédéré par l’Embarcadère du savoir. Acteur scientifique incontournable du paysage liégeois, ce réseau regroupe plusieurs institutions — toutes liées à l’université de Liège – qui accueillent une exposition sur la même thématique. Alors que l’Aquarium-Muséum déploie son flambant neuf lagon tropical et ses coraux fluorescents, Hexapoda (à Waremme) met à l’honneur les insectes bioluminescents – dont le ver luisant est un des représentants les plus célèbres. Les Espaces botaniques universitaires, quant à eux, reviennent sur le rôle vital endossé par la lumière dans le monde végétal, où elle constitue une source primordiale d’énergie. Au-delà de ces liens entre lumière et nature, la Maison de la science aborde une autre facette du domaine scientifique : l’optique, avec son parcours “Lunettes à gogo ! De Galilée à l’Oculus Rift”. Enfin, la Maison de la métallurgie et de l’industrie se penche sur l’histoire de l’éclairage, de la lampe à huile aux LED qui envahissent nos intérieurs. L’exposition revient sur la mise en lumière de la maison, de l’industrie ou encore de la ville.
Mais loin de se cantonner à ses partenaires habituels, l’Embarcadère du savoir a enrichi le projet par l’implication d’autres acteurs du tissu culturel liégeois, le transformant en un véritable carrefour de rencontres et d’échanges. Ainsi, aux appareils photographiques du Musée de la vie wallonne répond une sélection de peintures au Musée des Beaux-Arts de Liège, illustrant la lumineuse poésie de mouvements picturaux comme l’impressionnisme ou le luminisme. Quittant la toile pour la transparence du verre, la lumière s’invite également au coeur du vitrail de Léon d’Oultres, récemment restauré, à la cathédrale Saint-Paul. Certains de ces trésors liégeois, et d’autres encore, se laisseront découvrir au fil de l’année grâce à un ensemble de visites guidées, animées par les historiens de l’art de l’association Art&fact. En outre, d’autres partenaires ont rejoint les rangs du projet, dont la future Cité des métiers – qui devrait ouvrir ses portes en 2017 sur le site du Val-Benoît – et l’OEuvre royale pour aveugles et malvoyants “La Lumière”, où se tiendra la soirée d’inauguration. Fixée symboliquement au 21 juin, jour du solstice d’été, cette dernière sera également l’occasion de découvrir l’ouvrage collectif signé par les différents partenaires de l’ensemble.

Lumières, des expos qui vous éclairent

Expositions du 21 juin 2015 au 21 juin 2016.

Informations sur le site www.embarcaderedusavoir.ulg.ac.be

 

Julie Delbouille
Photo : Maison de la Métallurgie et de l’Industrie
Sur le même sujet :
Imprimer | printer PDF | printer Envoi par Courriel |
|
Egalement dans le n°269
Éric Tamigneaux vient de recevoir le prix ACFAS Denise-Barbeau
D'un slogan à l'autre
Résultats de l'enquête auprès de "primo-arrivants" en faculté des Sciences
21 questions que se posent les Belges
Le nouveau programme fait la part belle à l’histoire de la cité
Panorama des jobs d'étudiants