Septembre 2015 /246

Rétro Vision

Ouvrir les frontières

Avec la crise des migrants, on le lit et on l’entend dans tous les médias, non seulement en Belgique et en France mais aussi aux Etats-Unis, dans le monde arabe (Al Jazeera, par exemple) et ailleurs... François Gemenne, politologue au Cedem-ULg et à Science Po-Paris ne ménage pas ses interventions pour expliquer pourquoi l’Europe devrait “ouvrir ses frontières”. Il a signé une carte blanche parue simultanément dans La Libre Belgique et Libération (21/8) dans laquelle il énumère les divers arguments plaidant en ce sens, entre autres celui du potentiel économique. Toutes les études montrent que la contribution économique à leur pays de destination est d’autant plus positive que leur situation y est sûre et légale. Rendre toutes les migrations légales ferait de facto disparaître l’immigration “clandestine”, et permettrait aux migrants de déployer leur plein potentiel économique dans le pays d’accueil. Leur contribution économique est aussi dirigée vers leur pays d’origine : l’apport financier des migrants par leurs transferts d’argent au pays est au moins trois fois plus important que “l’aide au développement” officielle des pays industrialisés, trop souvent instrumentalisée dans le but fallacieux et vain de réduire les flux migratoires.
Texte à lire aussi sur http://reflexions.ulg.ac.be

Mercato d’ingénieurs ?

Michel Hogge, pro-doyen de la faculté des Sciences appliquées, enthousiasmé par les succès engrangés par les entreprises wallonnes au dernier salon aéronautique du Bourget, signe une carte blanche dans L’Echo (20/08) :“ (Re)valorisons les filières d’ingénieur !” Il y va aussi d’une proposition audacieuse, adressée au monde politique : Pourquoi n’instillerait-il pas une stratégie de soutien au recrutement de jeunes technicien(ne)s et ingénieur(e)s, en dégageant les moyens pour le financement d’une prime salariale d’attractivité de 15 ou 20% qui, à l’instar de l’abolition du précompte professionnel pour les chercheurs, permettrait aux entreprises de mener une politique d’embauche séduisante ? Après tout, il n’y a pas qu’en football que nous devons constituer des équipes performantes !

Sexe, pouvoir et roman

Un ouvrage explore l’enjeu littéraire des liens entre sexe et pouvoir : de multiples croisements ne cessent de s’opérer entre ces deux forces au coeur du dispositif romanesque, seul capable de les tordre jusqu’à les dénaturer.
* http://reflexions.ulg.ac.be/SexePouvoir

ExoplaneteProche exoplanète tellurique

Située à seulement 21 années-lumière de la Terre, HD 219134b est la planète tellurique la plus proche de nous connue à ce jour. Nul doute qu’elle va aussi être la plus étudiée dans les années qui viennent.
* http://reflexions.ulg.ac.be/HD219134b

ULgDepuisÀ l’ULg depuis…

Durant l’été, nouveaux inscrits, étudiants, alumni et professeurs ont partagé leurs visions de l’ULg et ce que représentait pour eux l’entrée à l’université.
* Retrouvez leurs histoires :
www.ulg.ac.be/ulgdepuis

Des lectures pour l'été : vous aimez !

Comme chaque année, des membres de la communauté universitaire, tous statuts confondus, ont proposé en juin dernier quelques-uns de leurs coups de coeur littéraires. Et comme chaque année, vous avez été très nombreux à consulter ce dossier pour choisir les ouvrages à glisser dans vos valises.
* http://culture.ulg.ac.be/lectures2015

Aquarium-Muséum

Lors du solstice d’été, l’Aquarium-Muséum a rouvert au public la salle des “Requins et récifs coralliens”, aboutissement d’un important chantier de rénovation. L’espace comporte aujourd’hui un lagon tropical pourvu de plusieurs espèces d’algues, de coraux et poissons tropicaux. Les requins nagent désormais aux côtés de 250 poissons d’origine australienne dans un tout nouveau décor tropical. Deux nano-aquariums présentent des coraux fluorescents qui complètent la superbe collection de coraux issus de l’expédition de 1957 à la Grande Barrière.
* http://culture.ulg.ac.be/aquarium2015

StagiairesISLV100 stagiaires

L’Institut supérieur des langues vivantes (ISLV) a accueilli au mois d’août une centaine de stagiaires venus de Chine, du Brésil, de Russie, du Maghreb et de l’Europe. Destinés en majorité à des enseignants, confirmés ou en devenir, francophones ou non, ces stages d’été mettent à l’honneur la langue française et la culture francophone, via des cours et séminaires d’une part, des activités culturelles d’autre part. Un beau succès avant l’événement d’envergure de l’année prochaine : près de 1500 enseignants viendront à Liège en juillet 2016, pour le “Congrès mondial de la Fédération des professeurs de français”.
* www.islv.ulg.ac.be

Mise à l'épreuve des ingénieurs

Depuis plusieurs années, la faculté des Sciences appliquées s’attache à resserrer les liens entre théorie et pratique par l’intermédiaire de nombreux projets réalisés au sein des cursus, comme avec les projets intégrés en master.
* www.ulg.tv/projetsintegres

Le polar métaphysique

Si Edgar Allan Poe est généralement considéré comme le créateur du genre policier, il est aussi le premier à avoir détourné cette forme littéraire. L’homme des foules est l’un des textes les plus représentatifs du genre policier métaphysique : une (en)quête sans solution, voire peut-être sans crime, où seules des questions répondent aux questions. Un courant littéraire où s’illustrent notamment Paul Auster, Orhan Pamuk, Roberto Bolaño, China Mieville, Percival Everett… Il est intéressant de constater, avec Antoine Dechêne que la “naissance” du roman policier métaphysique coïncide avec les fondements du genre policier dans sa version “classique”.
* http://culture.ulg.ac.be/policiermetaphysique

Imprimer | printer PDF | printer Envoi par Courriel |
|
Egalement dans le n°269
Éric Tamigneaux vient de recevoir le prix ACFAS Denise-Barbeau
D'un slogan à l'autre
Résultats de l'enquête auprès de "primo-arrivants" en faculté des Sciences
21 questions que se posent les Belges
Le nouveau programme fait la part belle à l’histoire de la cité
Panorama des jobs d'étudiants