Mars 2016 /252

Habitat durable

Création d’une plateforme technologique sur le campus d’Arlon

Le département des sciences et gestion de l’environnement (ULg) situé sur le campus d’Arlon, organise un master en sciences et gestion de l’environnement (en un ou deux ans) et quatre masters complémentaires : “développement, environnement et sociétés”, “gestion des risques naturels”, “gestion durable de l’énergie” et “sciences et gestion de l’environnement dans les pays en développement”. 170 étudiants fréquentent cette implantation de la Lorraine belge, à la fois proche de Luxembourg et de Strasbourg.

« L’université de Liège a toujours voulu conforter les atouts de ce campus situé au cœur de la Grande Région, observe le premier vice-recteur Éric Haubruge. La thématique prometteuse de “la construction-habitat durable” développée par plusieurs chercheurs a retenu notre attention et celles des investisseurs : un nouveau centre d’entreprises, micro-parc scientifique, va être construit afin de favoriser l’émergence de spin-offs dans ce domaine et d’intensifier – lorsque c’est possible – les formations en lien avec la faculté des Sciences appliquées de l’ULg. »

ArlonCampusEnvironnementLe projet, en gestation depuis 2013, prend forme. L’Université, par un bail emphytéotique de 30 ans, a mis un terrain de 5000 m2 à la disposition d’Idelux qui se chargera de construire le bâtiment avec l’aide de la Région wallonne. Idelux – en collaboration avec l’ULg – assurera ensuite l’animation économique du centre.

Au sein de cette nouvelle structure, l’Université a l’ambition de créer une plateforme technologique “construction bois-habitat durable” axée sur la performance énergétique et environnementale du bâtiment, dotée d’un équipement à haute valeur ajoutée afin de satisfaire à la fois aux attentes des étudiants, des professeurs, des centres de recherche et celles des entreprises. « L’objectif, continue Éric Haubruge, est d’amplifier l’offre d’enseignement et de formations dans la province de Luxembourg par une démarche collective fédérant les compétences de l’Université, des Hautes Écoles, du centre de compétence Wallonie Bois du Forem, des secteurs professionnels, etc. » Afin de fournir aux entrepreneurs un dispositif d’aide à la formation initiale et continue du personnel.

« Un dialogue nourri entre les laboratoires universitaires et la filière du bois confortera aussi le rayonnement transfrontalier de ce pôle de formation », poursuit le Premier vice-recteur. En rapprochant la recherche de l’entreprise, en innovant dans les filières de formation, l’université de Liège entend tisser des liens plus forts avec les entreprises locales et régionales et mettre en place une interface de recherche, d’études et d’échanges entre les acteurs de développement.

Pa.J.
Imprimer | printer PDF | printer Envoi par Courriel |
|
Egalement dans le n°269
Éric Tamigneaux vient de recevoir le prix ACFAS Denise-Barbeau
D'un slogan à l'autre
Résultats de l'enquête auprès de "primo-arrivants" en faculté des Sciences
21 questions que se posent les Belges
Le nouveau programme fait la part belle à l’histoire de la cité
Panorama des jobs d'étudiants