December 2016 /259

Rétro Vision

Comandante

Fidel Castro est décédé le 25 novembre. C’était un peu l’image de David contre Goliath, observe le Pr Sebastian Santander, politologue à l’ULg dans L’Avenir-Luxembourg (28/11). Il a survécu à de très nombreuses tentatives d’assassinat et de déstabilisation. Et d’expliquer que les réfugiés cubains installés à Miami le détestaient parce que, avec la révolution, ils ont perdu tous leurs biens (…). Ils critiquent aussi le régime autoritaire qu’il a mis en place (…). Le Professeur relève cependant qu’il a réussi à mettre en application toute une série de politiques qui ont permis à Cuba d’avoir un taux d’alphabétisation très élevé, des politiques sociales, de santé. Pour le reste de l’Amérique latine, c’est très rare. Et puis, il incarnait le mythe de la révolution.

Populisme

Après l’élection de Donald Trump aux États-Unis et la victoire de François Fillon à la primaire de la droite en France, Le Vif-l’Express (25/11) s’interroge sur la riposte à donner au populisme. Pour Édouard Delruelle, professeur de philosophie politique : la seule réaction possible, c’est une refonte en profondeur des pratiques politiques et de l’orientation générale de la société. Toute autre réaction de type pédagogique ou de sensibilisation ne serait que cosmétique. Tout en notant qu’il faut éviter le ton “donneur de leçons” qui est souvent celui des médias ou d’intellectuels comme moi. Lorsque les élites se mobilisent, il y a désormais un risque réel que cela accentue le ressentiment des peuples.

Leçons inaugurales

Le 17 novembre 2016, la faculté des Sciences appliquées organisait ses premières “Leçons inaugurales”. Sept interventions passaient en revue les thématiques étudiées au sein de la Faculté, de la technique de construction des bâtiments à la mécanique des biomatériaux.

Rondal-Langage-Cover

* à revoir en vidéo : www.bit.ly/LeconsScApp

Langage

Pour Jean-Adolphe Rondal, professeur émérite de la faculté de Psychologie, le langage n’est pas l’apanage de l’homme. Mieux : il y a continuité entre le langage dont sont dotées, à des degrés divers, les espèces animales et le langage humain. Une analyse publiée aux Presses universitaires de Liège.

http://reflexions.ulg.ac.be/OriginesLangage

FoireLivrePolitiqueFoire du livre politique

La 9e édition de la foire du livre politique à la Cité Miroir, du 19 et 20 octobre derniers, aura été, cette année encore, l’occasion de riches échanges. La MSH a été représentée dans deux débats. L’un portait sur l’égalité des chances et sur la place des femmes et a vu la rencontre de la ministre Isabelle Simonis avec des jeunes de Saint-Nicolas. Textes de rap, vidéo et chorégraphie ont donné à la foire une ambiance atypique, permettant aux jeunes de s’exprimer sur ces thématiques. L’autre débat portait sur un sujet brûlant : l’allocation universelle. Ce deuxième échange avait la particularité de réunir deux membres d’une même famille politique, le MR, et de traiter de leurs divergences autour de ce sujet, dont on peut dire qu’il n’a laissé personne indifférent.

Par ailleurs, le prix du Livre politique a été attribué au Pr émérite Jean-Marie Klinkenberg pour son ouvrage Langue dans la cité. Vivre et penser l’équité culturelle, publié aux éditions Impressions nouvelles, Bruxelles, 2015.

* photos sur lafoiredulivre.net

Prix

L’ouvrage Belgistan. Le laboratoire nationaliste, de Jacobo De Regoyos, publié par les Presses universitaires de Liège en 2014, qui explique sans langue de bois le fonctionnement, les contradictions et aberrations de notre pays, a été proclamé lauréat 2016 du prix de l’Enseignement et de l’Éducation permanente par le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

* informations et photos sur www.facebook.com/presses.universitaires

Cap sur le Cameroun

Début octobre, 14 étudiants du master “Gestion des forêts et des espaces naturels” de Gembloux Agro-Bio Tech se sont envolés vers le Cameroun. Pour la première fois, le module de foresterie tropicale s’est déroulé sur le terrain, en pleine forêt, durant trois semaines. En lien avec des acteurs de terrain, les étudiants ont pu appréhender la réalité du terrain grâce à l’immersion en forêt dense et ont mené des travaux pratiques : inventaire botanique, gestion de pépinière ou encore reboisement.

* photos sur www.facebook.com/agrobiotech

Master Emerald

Pour répondre au défi que représente le recyclage des métaux précieux, les autorités wallonnes ont mis en place un vaste programme de recherche intitulé “Reverse Metallurgy”, il y a maintenant deux ans. L’une des premières retombées de ce projet est Emerald, un master en Georesources Engineering qui vise à mieux préparer les géologues et ingénieurs des mines à cette problématique.

* à voir sur ULg.TV : www.ulg.tv/emerald

BoumalÉcrivain-soldat

De septembre 1914 à mai 1916, le poète Louis Boumal tient ce qu’il appelle des “Carnets de campagne” et y note ses impressions d’observateur de la guerre et des réflexions à portée morale, sociale et politique. Celles-ci représentent un témoignage de première main sur la vie au front et à l’arrière, dans cette mince bande de terre coincée entre la mer du Nord et l’Yser, et surtout sur l’effet psychologique de ces conditions sur un jeune homme intelligent et sensible. Conservés à l’ULg, ces Carnets sont désormais disponibles en ligne en images numériques, mais aussi en transcription. Une édition intégrale des écrits de guerre comprenant aussi ses poèmes, articles et autres écrits, accompagnée de textes d’ordre historique, est en préparation pour 2018.

http://culture.ulg.ac.be/Boumal

Que faire de nos différences ?

Tel était le titre de l’événement coorganisé par le Centre culturel de Seraing et le Centre d’action laïque (CAL) de Liège le 17 novembre dernier. La matinée était consacrée aux exposés d’Éric Corijn (VUB) et d’Édouard Delruelle (ULg) sur “ Comment faire société à partir de la différence et de la diversité”. Les questions du “vivre ensemble” dans un espace de concentration urbaine, du populisme, du multiculturalisme ou encore du laïcisme ont été traitées par ces deux conférenciers. L’après-midi, la parole était laissée aux acteurs de terrain : Christine Mahy, du Réseau wallon de lutte contre la pauvreté, Francis Bekaert, du CPAS de Seraing, Renaud Erpicum, coordinateur des ateliers de soutien à la réussite, l’ASBL Cocim et Marco Martiniello (Cedem).

JeuvideoJeux vidéo

Nul besoin d’une longue étude pour se rendre compte que les personnages des jeux vidéo sont très souvent hypersexualisés. L’homme représenté est plutôt macho, avec une musculature très développée, violent, et très attiré par la sexualité, tandis que la femme est généralement sensuelle et soumise, avec des tenues pour le moins suggestives, et elle reste objectifiée, même quand c’est une guerrière. Diverses recherches ont mis en évidence cette problématique et tentent de déterminer l’impact de l’hypersexualisation sur le joueur et son comportement dans la vie réelle. Jonathan Burnay mène des recherches doctorales dans ce domaine. À l’approche des fêtes de fin d’année, il propose aussi quelques conseils pour bien choisir un jeu vidéo.

http://culture.ulg.ac.be/sexisme

Imprimer | printer PDF | printer Envoi par Courriel |
|
Egalement dans le n°267
Le 9 novembre, une rencontre Liège Creative y sera consacrée
Du 25 au 27 octobre, colloque "Art et science : regards croisés"
Mi-novembre, 8 étudiants de l'ULiège partiront en Chine
Du 24 au 28 octobre, le festival littéraire international Mixed Zone revient
Actualité
Actu

Un dossier du numéro d'automne de Voix Solidaires, le magazine d’UniverSud, sur les politiques, nationales, européenne et universitaire, dans ce domaine.