Février 2017 /261

Métamorphoses

Le livre dans tous ses états

À l’occasion du bicentenaire de l’université de Liège, les bibliothèques se font belles ! À partir du 14 mars et jusqu’au mois de décembre 2017, elles accueilleront en leur sein quelques 250 œuvres d’art d’un genre nouveau.

Commémorer de manière originale les 200 ans d’existence de notre Institution, telle était la tentation des bibliothèques. Trois idées ont été retenues : celle de numériser les recherches et les productions scientifiques des chercheurs qui ont fait sa renommée depuis deux siècles (les «Famous Scholars»), celle de publier un ouvrage dédié à l’histoire des bibliothèques et, last but not least, celle, un peu excentrique, d’exposer dans 14 des 17 implantations que comptent les bibliothèques de l’ULg (sur les campus de Liège, Gembloux et Arlon) des œuvres d’art ayant pour thème le livre ou tout du moins prenant le livre comme médium.

Appel a été lancé à tous les membres de la communauté universitaire et aux différentes écoles d’art liégeoises : Saint-Luc, l’Académie, l’École de reliure des arts et métiers, et le Créahm. Et c’est Stéphanie Audrit, attachée de direction des bibliothèques, également responsable administrative du département Argenco en faculté des Sciences appliquées, qui a coordonné l’ensemble.

Un appel couronné de succès. « Les propositions furent très nombreuses, note Stéphanie Audrit. Étudiants, chercheurs, administratifs de l’ULg se sont retroussés les manches et les élèves des écoles d’art ont répondu avec enthousiasme. » La consigne de se concentrer sur le livre en tant que tel ou sur l’objet “bibliothèque” donna naissance à de nombreuses formes d’expression : photographie (avec la participation notable du Photoclub Image de l’ULg), sculpture, dessin, peinture, art vidéo, art textile, reliure, etc. Certaines propositions réalisant un mix de différentes techniques.

LivrePlusieurs œuvres s’emparent de livres déclassés afin de leur donner une deuxième vie. Ainsi, ces ouvrages obsolètes – des anciens codes civils, par exemple – seront placés à la vue de tous dans leur environnement d’origine, métamorphosés, magnifiés en quelque sorte. Divers recueils identifiés comme invendables lors du tri précédant l’opération Kitabu et quelques centaines de livres déclassés mis à disposition à titre privé par le personnel de l’Université se transforment en objets qui seront exposés tout au long de l’année du bicentenaire dans les 14 sites d’exposition, selon la logistique nécessaire à chaque œuvre. Résultat : ce ne seront pas moins de 250 œuvres qui orneront les salles de lecture, offrant de la sorte une visibilité aux artistes amateurs et professionnels qui les prêtent gracieusement pour la durée de l’exposition. Les œuvres seront nominatives et un code couleur sera apposé pour indiquer leur provenance (jaune pour le Créahm, vert pour l’ULg, etc.)

« Dans le courant de l’année 2018, annonce déjà Stéphanie Audrit, une autre exposition se tiendra à la Cité Miroir, laquelle mettra en valeur la très riche collection patrimoniale de l’ULg et plusieurs manuscrits anciens. Elle aura pour objet les “Livres passeurs de savoirs”. »

Prenez votre bâton de pèlerin : dès le 14 mars, vous pourrez, munis d’un plan détaillé, réaliser le “chemin des biliothèques” pour admirer, ici un livre-cube, là d’étonnants origamis. Une belle initiative qui rappelle aussi l’importance du livre, du savoir et des bibliothèques comme lieux de découverte et de curiosité.

* site lib.ulg.ac.be/fr/news/librarty-le-livre-dans-tous-ses-etats

Aliénor Petit
Photo : Paule Legrand
Imprimer | printer PDF | printer Envoi par Courriel |
|
Egalement dans le n°267
Le 9 novembre, une rencontre Liège Creative y sera consacrée
Du 25 au 27 octobre, colloque "Art et science : regards croisés"
Mi-novembre, 8 étudiants de l'ULiège partiront en Chine
Du 24 au 28 octobre, le festival littéraire international Mixed Zone revient
Actualité
Actu

Un dossier du numéro d'automne de Voix Solidaires, le magazine d’UniverSud, sur les politiques, nationales, européenne et universitaire, dans ce domaine.