May 2017 /264

Clinique en chantier

Animaux de compagnie

CAC02Nos “amis les animaux” sont essentiellement les chiens et les chats, animaux domestiques par excellence dans nos contrées. Mais bien d’autres espèces ont conquis depuis longtemps le cœur des citadins : canaris, lapins, cobayes, furets ou poissons rouges font également partie de la grande famille des «animaux de compagnie» à laquelle s’ajoutent à présent de nouveaux venus tels le python, le caméléon, le scorpion, la mygale et autre tortue… L’éventail des animaux dans les chaumières est assez large. Les pathologies à traiter aussi.

La faculté de Médecine vétérinaire, installée sur la colline du Sart-Tilman depuis 25 ans maintenant, dispose d’une clinique pour ces “petits animaux de compagnie”. Plus de 9000 consultations et 800 interventions chirurgicales sont assurées chaque année par cette structure universitaire qui est aussi le lieu de formation par excellence des étudiants de la Faculté. Mais le temps passe et la clinique vieillit : elle n’est plus adaptée à l’accueil des étudiants et aux soins des patients ; elle n’est plus aux normes européennes en matière de biosécurité. Or l’attention portée aux animaux de compagnie par les particuliers est de plus en plus grande. « Si les chiens ont toujours bénéficié de soins de la part de leur maître, on note aujourd’hui une attitude identique envers les félins, observe le Pr Dominique Peeters, président du département des sciences cliniques des animaux de compagnie et des équidés. Les hospitalisations et les soins intensifs à destination des chats sont de plus en plus fréquents. »  Persuadé de l’utilité et de l’intérêt d’un nouvel immeuble, le doyen honoraire Pascal Leroy a convaincu le ministre Jean-Claude Marcourt de soutenir financièrement le projet.

CACLe 9 juin prochain aura lieu, symboliquement, la “pose de la première pierre” de la clinique. Le Pr Georges Daube, actuel doyen de la faculté de Médecine vétérinaire, n’est pas peu fier d’assister à l’ouverture du chantier qui devrait se terminer à la fin de l’année 2018, et qui concerne près de 40% des effectifs facultaires. « Il s’agit d’une structure sur trois étages particulièrement bien adaptée à son milieu naturel, explique Dominique Peeters, professeur en médecine interne. Elle comprendra plusieurs niveaux : l’un dévolu au personnel et aux étudiants; l’autre aux activités cliniques (zone d’accueil, salles de consultations et d’examens spécialisés, laboratoire, bloc opératoire moderne, soins intensifs, zone d’hospitalisation pour animaux contagieux), avec des salles de travaux pratiques, des salles de ronde pour les étudiants; le troisième niveau sera réservée aux bureaux et aux salles de réunion pour le personnel de la clinique. »

Inutile de préciser que l’édifice a été aussi conçu dans un souci écologique d’économie d’énergie (isolations, panneaux solaires, etc.). Tout en regroupant les services utiles dans un même lieu, le bâtiment disposera bientôt d’une IRM, d’une salle d’angiographie interventionnelle et d’une salle de physiothérapie. De quoi rivaliser avec les meilleurs centres vétérinaires européens tout en offrant aux étudiants un outil de formation performant.

L’inauguration des locaux – au début de l’année 2019 très probablement – donnera aussi le coup d’envoi d’une grande réorganisation en Faculté, celle des laboratoires de recherche et celle des cliniques des animaux de rente, notamment.

La clinique en quelques chiffres

66 personnes travaillent dans la clinique des animaux de compagnie soit 44 médecins vétérinaires et 22 assistants administratifs, techniques et de soins aux animaux.

En 2016, la clinique a accueilli 9351 cas (7567 chiens et 1784 chats), dont 4776 en médecine interne (consultations), 4140 en chirurgie et 435 en obstétrique. Elle a également assuré des soins à 52 furets, 590 lapins et rongeurs, 506 oiseaux et 103 reptiles.



Patricia Jannsens
Illustration : MiYsis - Architecte Synatxe + Artau
Imprimer | printer PDF | printer Envoi par Courriel |
|
Egalement dans le n°268
Lina Rixgens, étudiante sportive
Duo de photos au musée Curtius
Entretien avec Rudi Cloots sur les projets de l'ULiège en matière de recherche
ULiège Career Center
Vers une réforme du Livre II du Code civil
L’essayer, c’est l’adopter
Actualité
Actu

Un dossier du numéro d'automne de Voix Solidaires, le magazine d’UniverSud, sur les politiques, nationales, européenne et universitaire, dans ce domaine.