Octobre 2017 /267

Rentrée académique

Le lundi 25 septembre, le Pr Albert Corhay, 61e Recteur, a célébré le Dies Natalis, 200e anniversaire de l’université de Liège. Deux événements ont ponctué la journée : la remise des insignes de docteurs honoris causa à trois personnalités – Fatou Diome, écrivaine franco-sénégalaise, Rolf Tarrach, président de l’Association européenne des universités, et Bernard Serin, président administrateur délégué de Cockerill Maintenance & Ingénierie (CMI) – et la cérémonie à la salle philharmonique de Liège.

* site www.news.uliege.be/DiesNatalis et album photos sur Facebook

DiomeFatouFatou Diome :
On ne peut pas défendre ses droits et respecter ceux des autres si on ne les connaît pas. Merci aux professeurs et aux universités qui les fabriquent.
Photo : Léa Crespi

TarrachRolf

 

Rolf Tarrach :
Il faut convaincre la société – et les hommes et femmes politiques – de l’importance de l’université.
Devant les problèmes complexes de notre monde, les solutions sont l’éducation, la recherche, la communication avec la société, etc.
Photo : M. Brumat

 

 

SerinBernardBernard Serin :
En 1817, le Roi Guillaume Ier a créé l’université et l’industrie car il savait que sans l’université l’industrie n’irait pas loin. Pendant deux siècles, Cockerill a transformé le produit de l’Université en richesse pour la région et nous essayons de continuer à le faire aujourd’hui. Nous devons rester proches de l’Université pour rester à la pointe de l’innovation.
Photo : CMI


Imprimer | printer PDF | printer Envoi par Courriel |
|
Egalement dans le n°269
Éric Tamigneaux vient de recevoir le prix ACFAS Denise-Barbeau
D'un slogan à l'autre
Résultats de l'enquête auprès de "primo-arrivants" en faculté des Sciences
21 questions que se posent les Belges
Le nouveau programme fait la part belle à l’histoire de la cité
Panorama des jobs d'étudiants