Octobre 2017 /267

Rentrée académique

Le lundi 25 septembre, le Pr Albert Corhay, 61e Recteur, a célébré le Dies Natalis, 200e anniversaire de l’université de Liège. Deux événements ont ponctué la journée : la remise des insignes de docteurs honoris causa à trois personnalités – Fatou Diome, écrivaine franco-sénégalaise, Rolf Tarrach, président de l’Association européenne des universités, et Bernard Serin, président administrateur délégué de Cockerill Maintenance & Ingénierie (CMI) – et la cérémonie à la salle philharmonique de Liège.

* site www.news.uliege.be/DiesNatalis et album photos sur Facebook

DiomeFatouFatou Diome :
On ne peut pas défendre ses droits et respecter ceux des autres si on ne les connaît pas. Merci aux professeurs et aux universités qui les fabriquent.
Photo : Léa Crespi

TarrachRolf

 

Rolf Tarrach :
Il faut convaincre la société – et les hommes et femmes politiques – de l’importance de l’université.
Devant les problèmes complexes de notre monde, les solutions sont l’éducation, la recherche, la communication avec la société, etc.
Photo : M. Brumat

 

 

SerinBernardBernard Serin :
En 1817, le Roi Guillaume Ier a créé l’université et l’industrie car il savait que sans l’université l’industrie n’irait pas loin. Pendant deux siècles, Cockerill a transformé le produit de l’Université en richesse pour la région et nous essayons de continuer à le faire aujourd’hui. Nous devons rester proches de l’Université pour rester à la pointe de l’innovation.
Photo : CMI


Imprimer | printer PDF | printer Envoi par Courriel |
|
Egalement dans le n°268
Lina Rixgens, étudiante sportive
Duo de photos au musée Curtius
Entretien avec Rudi Cloots sur les projets de l'ULiège en matière de recherche
ULiège Career Center
Vers une réforme du Livre II du Code civil
L’essayer, c’est l’adopter
Actualité
Actu

Un dossier du numéro d'automne de Voix Solidaires, le magazine d’UniverSud, sur les politiques, nationales, européenne et universitaire, dans ce domaine.