November 2017 /268

Plurielle Afrique

Duo de photos au musée Curtius

Jusqu’au 14 janvier 2018, l’ULiège met l’Afrique à l’honneur à travers deux expositions au Musée Curtius. Organisée par le Pacodel “Guérisseurs d’Afrique noire”, montre le travail photographique de Clément Delaude. L’exposition “Les chroniques de Côte FM” proposée par 48FM, raconte le projet de la radio au Sénégal.

MedecineAfriqueLe bicentenaire de l’ULiège est l’occasion de promouvoir différentes actions de l’Université mais aussi de mettre en lumière les personnalités marquantes et atypiques qui l’ont animée. Aujourd’hui octogénaire, Clément Delaude est l’une d’entre elles. Chimiste de formation, chercheur et professeur aux universités de Liège et de Kinshasa, il a consacré ses recherches à la chimie des plantes médicinales et à l’ethnobotanique en Afrique sub-saharienne. Scientifique avant tout, une autre passion l’anime cependant : la photographie. Si d’un côté celle-ci appuie son travail scientifique, d’un autre côté sa démarche photographique n’est pas seulement documentaire et prend une dimension humaine et artistique.

Entre 1962 et 1980, dans les pays d’Afrique centrale où ses travaux le conduisent – principalement au Congo-Zaïre –, Clément Delaude va à la rencontre des guérisseurs afin d’obtenir des informations sur les plantes utilisées dans les soins aux patients. Graines, fruits, écorces, racines, potions, remèdes, crânes de singe, fétiches, etc. Tout passe par l’œil de son appareil photo et est soigneusement étiqueté. Son travail le plus original, qui place Clément Delaude à la hauteur du photographe ethnologue Pierre Vergé, concerne les rituels de guérison que les héritiers des anciens guérisseurs de village, devenus officiellement des “tradipraticiens”, ont transplantés dans les grandes villes comme Kinshasa et Brazzaville. Le photographe s’intéresse également aux enseignes qui promeuvent leurs mystérieuses pratiques. Les guérisseurs acceptent de prendre la pose devant leurs petits commerces ou leurs portraits peints. Une confiance mutuelle s’installe grâce à laquelle le photographe accède à des scènes spectaculaires jamais photographiées auparavant. Une œuvre inédite se développe qui, redécouverte aujourd’hui, prend place dans l’histoire de la photographie. Elle reste d’une brûlante actualité car, en Afrique, les guérisseurs, à la fois herboristes et devins, jouent aujourd’hui encore un rôle central dans la vie de la communauté.

Parmi les milliers de clichés rapportés par Clément Delaude, Christine Dasnoy, chargée de mission au Pacodel, et Marc-Emmanuel Mélon, professeur d’histoire de la photographie à l’ULiège et commissaire de l’exposition, ont sélectionné une centaine de diapositives qui ont fait l’objet d’une patiente restauration numérique. Elles seront exposées au Musée Curtius et réparties en sept salles thématiques.

Guérisseurs d’Afrique noire

Exposition organisée par le Centre pour le partenariat et la coopération au développement (Pacodel), au Musée Curtius, quai de Maestricht 13, 4000 Liège. Jusqu’au 14 janvier.

* www.news.uliege.be/medecine-en-afrique





Marta Regueiro
Photo : Clément Delaude
Sur le même sujet :
Imprimer | printer PDF | printer Envoi par Courriel |
|
Egalement dans le n°268
Lina Rixgens, étudiante sportive
Duo de photos au musée Curtius
Entretien avec Rudi Cloots sur les projets de l'ULiège en matière de recherche
ULiège Career Center
Vers une réforme du Livre II du Code civil
L’essayer, c’est l’adopter
Actualité
Actu

Un dossier du numéro d'automne de Voix Solidaires, le magazine d’UniverSud, sur les politiques, nationales, européenne et universitaire, dans ce domaine.