Le 15e jour du mois
Décembre 2017 /269

Éric Tamigneaux

Éric Tamigneaux vient de recevoir le prix ACFAS Denise-Barbeau

Professeur-chercheur à l’École nationale des pêches et de l’aquaculture du Québec (ÉPAQ), Éric Tamigneaux vient de recevoir le prix ACFAS Denise-Barbeau*. Une belle reconnaissance pour ce scientifique passionné par les algues marines, distinction qu’il partage avec l’ULiège.

TamingeauxEric« Après une licence en sciences zoologiques à l’ULB, j’ai obtenu en 1990 une maîtrise en océanologie à l’université de Liège, ce qui m’a valu le privilège de faire une partie de mes travaux à Stareso en Corse, explique-t-il. J’ai ensuite réalisé un doctorat dans le laboratoire du Pr Louis Legendre, dans le Groupe interuniversitaire de recherche en océanographie du Québec de l’université Laval, sur les réseaux trophiques planctoniques de la baie des chaleurs à la même institution universitaire. » Puis un stage post-doctoral à Montréal et un autre à Rimouski.

Recruté par une firme de consultants en pêches, aquaculture et environnement, Éric Tamigneaux s’installe en Gaspésie, dans l’est du Québec, en 1998. Aujourd’hui professeur d’aquaculture, il dirige aussi des projets de recherche appliquée chez Merinov, le Centre collégial de transfert de technologies des pêches. Titulaire d’une chaire de recherche canadienne, ses travaux sur les macroalgues marines ont donné naissance à une nouvelle filière industrielle basée sur la culture des algues brunes.

Les macroalgues marines constituent une source majeure de biomolécules pour différents secteurs industriels comme, par exemple, les gélifiants et les épaississants utilisés massivement dans l’industrie bioalimentaire, les produits antiâges dans l’industrie cosmétique ou encore les extraits d’algues dans les produits d’horticulture et dans l’alimentation des animaux d’élevage. Si elles sont consommées traditionnellement comme légume de mer en Asie, on les retrouve de plus en plus fréquemment mises en valeur dans les nouveaux produits alimentaires en Europe et en Amérique du Nord.

* Créé en 2014 en l’honneur de Denise Barbeau, pédagogue et pionnière de la recherche, ce prix est décerné à une chercheuse ou à un chercheur du réseau collégial pour souligner l’excellence et le rayonnement de ses travaux et de ses actions.

Pa.J.

© Université de Liège - http://le15ejour.uliege.be/ - 24 septembre 2018