Mars 2011 /202

Printemps des sciences

Du 28 mars au 3 avril, la chimie à l’honneur

PrintempsSciencesVerticalDurant une semaine – du 28 mars au 3 avril – aux quatre coins de la Wallonie et de Bruxelles, universités, hautes écoles, asbl et musées accueillent jeunes et moins jeunes pour fêter le “Printemps des sciences”. En 2011, dans le cadre de l’Année internationale de la chimie, les organisateurs ont décidé de mettre les matériaux à l’honneur.

Evolution-révolution

Si la chimie évoque souvent le nom de Marie Curie, il faut se rendre à l’évidence : la profession a profondément évolué depuis un siècle. Le chimiste n’est plus une sorte de sorcier en blouse blanche cloîtré dans son laboratoire enfumé. Il ne manipule pas des pelles et des tonnes de produits toxiques devant d’énormes fours : il dispose aujourd’hui d’outils de synthèse extrêmement performants qui permettent de travailler sur des quantités de matière infimes et dans d’extrêmement bonnes conditions.

Le département de chimie de l’ULg dispose maintenant de laboratoires conditionnés et hautement performants qui couvrent, en termes de compétences et de domaines de recherche, tous les secteurs innovants de la chimie. Celui des nouveaux matériaux capables d’améliorer la vie quotidienne de nos citoyens tient la cote. « Pensons au vitrage thermochrome dont les propriétés optiques varient en fonction de la température extérieure ou aux revêtements antibactériens indispensables aujourd’hui à la médecine, explicite le Pr Rudi Cloots, doyen de la faculté des Sciences à l’ULg et membre du Groupe de recherche en énergie et environnement à partir des matériaux (Green-Mat) du département de chimie. C’est aussi dans le domaine des nouveaux matériaux que se situent les recherches sur la production d’énergie verte : photovoltaïque, production d’hydrogène par les algues, recherche de nouveaux carburants, etc. »

Tout aussi prometteuse est l’orientation de la “chimie biologique” au service de la santé, dans tout ce qui concerne le diagnostic ou même le traitement. Des thérapies ciblées naissent de produits mis au point au niveau chimique comme l’illustre la spin-off Targetome de l’ULg, fondée sur des recherches menées avec le laboratoire de recherche sur les métastases du Pr Vincent Castronovo. Son principe, le ciblage thérapeutique, permet de délivrer des agents toxiques munis de têtes chercheuses, capables de distinguer des cellules cancéreuses d’un tissu sain.

A portée de main

« L’analyse des produits toxiques est le troisième domaine de la chimie appelé à prendre de l’envergure, reprend le Doyen. Elle concerne le développement de techniques analytiques capables de mettre en évidence les molécules d’agents nocifs pour l’organisme ou l’environnement de manière générale.  »

La manifestation du Printemps des sciences propose plusieurs conférences. Des expositions, manipulations, visites de laboratoires seront aussi au programme de la semaine et du week-end afin de mettre “les sciences à portée de main”.

Elisa Di Pietro

Le Printemps des sciences à Liège

A l’Embarcadère du savoir, quai Van Benden 22, 4020 Liège.
Une manifestation organisée par l’ULg et les institutions du Pôle mosan, en collaboration notamment avec l’Aquarium-museum de l’Ulg, les Espaces botaniques universitaires, la Maison de la science, la Société d’astronomie de Liège et la Société libre d’Emulation.

Contacts : tél. 04.366.96.96, courriel sciences@ulg.ac.be, site www.ulg.ac.be/sciences


Imprimer | printer PDF | printer Envoi par Courriel |
|
Egalement dans le n°269
Éric Tamigneaux vient de recevoir le prix ACFAS Denise-Barbeau
D'un slogan à l'autre
Résultats de l'enquête auprès de "primo-arrivants" en faculté des Sciences
21 questions que se posent les Belges
Le nouveau programme fait la part belle à l’histoire de la cité
Panorama des jobs d'étudiants